Journée d'inscription aux formations Alpinisme

Mer 5 Mar - 20:46 par Alex

Samedi 29 mars 2014
Journée d’inscription aux formations estivales d’alpinisme.
Ouverte à tous.


Commentaires: 1

Dernière mn !!! Vendredi 21 février 20h au local : projection de la traversée Phu/Lo Mantang

Mer 19 Fév - 0:53 par Sylvia

Fabrice Pintonato profite de l’opportunité de la visite chez lui de deux amis habitant Lo Mantang …

Commentaires: 0

Galerie



formation alpinisme du 18/10/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

formation alpinisme du 18/10/08

Message  VIDEAU le Lun 20 Oct - 1:08

Pour la première sortie en perfectionnement j'ai choisi les piliers du gerbier un en AD (le pilier martin) et un en PD+ (les marmottes)
Nous sommes 11 dont deux encadrants pour aller tâter du rocher, à 7 h tri du matériel sur le parking des glovettes à villard de lans (pitons, coinceurs, dégaines cordes).
Dans le groupe il y a tristan, un stagiaire qui vient finir son stage TA suite à un rendez vous que j'ai raté, il est là comme les autres participants pour pratiquer le relais en terrain d'aventure.
Le départ est lent, le groupe discute, c'est bon signe, tristan a pris la tête au bout de quelques temps et a imposé un rythme de marche régulier et modéré. Il ne se laisse pas influencer quand je le talonne de trop prêt.
Vers 9 heures nous sommes accueillis au pied des piliers par des bourrasques de vent violent. On s'habille et on s'équipe rapidement, il fait froid.
Je demande à tristan de présenter le relais au groupe, c'est le sujet de la formation du jour, il prépare son relais pendant que le groupe finit de s'équiper. Quand ils ont fini tristan peut enfin présenter son relais en expliquant le rôle du point de renvoi, qui doit pouvoir protéger le relais de la chute du premier lorsqu'il repart pour la longueur suivante, ce genre d'accident se terminant toujours très mal. Ensuite il présente, les points du relais, le couplage des points et les précautions à prendre pour éviter que le relais ne soit arraché vers le haut par la chute du premier. Je lui fait recommencer la démonstration depuis le début pour qu'il montre clairement l'enchainement : qu'on pose premièrement un point à l'endroit du relais pour se protéger, qu'on continue ensuite l'escalade sur 3 ou 4 mètres pour bien poser le point de renvoi qui doit être suffisamment solide pour résister à une chute, qu'on redescend après en s'aidant de la corde pour finir d'installer le relais. Je tiens à ce que tous mémorisent la séquence et se rendent compte que ça peut être rapidement exécuté. J'oublie simplement de préciser qu'il faut toujours s'installer plus bas que les points du relais pour qu'ils soient en tension vers le bas. La séance se termine par l'installation des membres de la cordée au relais et par l'assurage du second avec un système auto bloquant et pour finir les avantages du machard sur la plaquette. Avec le vent qui nous bouscule, la communication dans les cordées risque d'être difficile. Pour une première je leur demande a tous sauf à tristan de faire simple, d'assurer le second toujours de la même manière (sans passer par le point de renvoi) qu'ils grimpent on non en réversible.
Une cordée de 3 en flèche avec l'autre encadrant et deux novices dans ce type d'exercices, accompagnée par une cordée de 2 bien expérimentée au terrain montagne vont sur le pilier des marmottes moins difficile et avec plein de lunules pour se protéger, ils ne devraient pas rencontrer de problèmes.
Sur le pilier martin, tristan prend la tête de la première cordée de 2 avec comme consigne de tout faire en tête pour poser le maximum de points et de relais et de ne laisser passer son second en tête que sur la dernière longueur pour faire une fois de l'assurage à travers le point de renvoi. Je mène la seconde cordée de 2 en réversible pour surveiller à la fois la cordée de tête et la dernière cordée qui est composée de 2 pratiquants bien expérimentés, tout devrait bien se passer.
Sur la première longueur en dalles je grimpe en en même temps que tristan qui ne rencontre aucun problème concernant la pose de coinceurs, de sangles sur lunules et du point de renvoi sur un piton, ça roule, j'installe mon relais à coté du sien. La première cordée reprend la tête pendant que j'observe l'installation de la dernière, là aussi c'est correct. Mon équipière part en tête derrière la première cordée pour la deuxième longueur, elle recherche des points pour l'installation du relais suivant, tristan s'en rend compte, il lui donne quelques conseils et voyant qu'elle ne trouve pas, il l'aide à trouver où installer son relais. Excellent, je me découvre un co-encadrant non prévu qui a déjà du métier. La longueur suivante je suis en tête pour un passage aérien sur l'épaule, relais sous le dièdre, tristan a installé son point de renvoi sur une lunule capable de retenir un éléphant. Sur le relais en dessous la dernière cordée arrive enfin, rien à dire à part la corde en vrac sur la vire, si on veut éviter les ennuis il vaut mieux ranger sa corde. Pour la longueur suivante ma co-équipière repart en tête, le dièdre avec une cheminée au fond lui pose des problèmes, elle finit par passer après beaucoup d'efforts en se bloquant dans la cheminée là où le rocher est bien lisse alors que les prises sont sur le coté à l'extérieur. En dessous la troisième cordée ne grimpe plus en réversible et progresse très lentement, le 4+ est trop difficile pour l'un des deux. Je me suis trompé sur son niveau en rocher. Zut un raté, pour que la course puisse servir à de la formation il faut que le participant domine suffisamment le milieu pour pouvoir consacrer un peu de son attention à autre chose qu'à se cramponner au rocher. Nous les attendons pour ne pas les perdre de vue l'heure tourne ,midi est déjà passé depuis longtemps, tristan ralentit aussi sa progression sans que je le lui demande. Je repasse en tête pour la longueur suivante, double tristan qui fait monter son équipier en tête pour la dernière longueur. J'installe un relais à un endroit où je peux surveiller la dernière cordée. Sur le sommet du pilier des marmottes la première cordée en flèche et déjà arrivée et la deuxième cordée en est à sa dernière longueur dans la pente finale. Je dis à tristan de ne pas nous attendre ici mais de rejoindre les autres au sommet de l'autre pilier. Il reste 100m à gravir dans du terrain à chamois pour rejoindre l'arête. Nous attendons un bon moment avant que la dernière cordée nous rejoigne, ensuite, corde tendue nous rejoingnons le reste du groupe. Il est 3 heures quand nous arrivons sur l'arête, les premiers arrivés, après deux heures d'attente, commencent à se refroidir. Je laisse juste le temps d'avaler un biscuit pour réparer les forces de certains avant de repartir. L'arête est facile avec deux passages plus durs: la brèche qui est franchie avec quelques lenteurs et le rasoir que nous équipons d'une main courante pour accélérer le mouvement. L'arête est facile mais reste exposée. Tristan doit rappeler à son équipier que pour que la corde puisse servir il faut qu'elle passe derrière un minimum de rochers. Bien que nous soyons en retard sur l'horaire ce n'est pas le moment de se laisser aller.
Arrivés au bout de l'arête je demande à tristan de poser le rappel, sans que je le lui demande, il fait un rappel débrayable avec demi cabestan, clé de mule et de pêcheur double pour bloquer le tout. L'aspect inhabituel du rappel fait poser quelques questions, tristan me fait comprendre que je devrais ne pas l'interrompre au milieu de ses explications (dur de se faire piquer la vedette). Le cinquième à descendre reste bloqué au milieu du rappel (un descendeur tout neuf qui bloque en position haute). Le noeud se défait facilement même sous tension et tristan mouline le coincé jusqu'en bas en quelques minutes, l'incident est vite réglé. Les descentes reprennent nous sommes tous en bas vers 6h30 le soleil se couche, le rocher prend une couleur superbe. Après le rappel de la corde, nous prenons rapidement le chemin du retour. L'allure est soutenue, le groupe a encore des forces, le départ lent du matin porte maintenant ses fruits. Nous finissons aux frontales par rejoindre les voitures vers 8 heures.
Longue journée pour tout le monde (13 heures), pour beaucoup ce type de course est une première. Il va falloir soit que je révise mes ambitions à la baisse pour les sorties perfectionnement, et que je trouve des voies avec peu de longueurs (5 est un maximum pour l'instant), soit que je sélectionne mieux les participants. Ceux ci ont besoin de se familiariser avec le rocher, d'apprendre à le lire pour trouver le passage et poser des points de protection sans perdre trop de temps. Le niveau PD+ semble mieux convenir à leur niveau pour l'instant.


Dernière édition par VIDEAU le Mar 21 Oct - 22:30, édité 2 fois
avatar
VIDEAU

Nombre de messages : 169
Age : 64
Localisation : St ISMIER
Date d'inscription : 12/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

St tristan

Message  DomiM le Lun 20 Oct - 12:43

Ce compte rendu est un hymne à Tristan. Bravo les gars, vous n'avez pas du avoir bien chaud! Alors que nous (3), légèrement plus au sud c'était royal.
A+
Domi
avatar
DomiM

Nombre de messages : 494
Localisation : Echirolles
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: formation alpinisme du 18/10/08

Message  Loïc le Mar 21 Oct - 22:41

Merci pour ce compte-rendu très détaillé, et comme toujours très instructif !

Loïc

Loïc

Nombre de messages : 286
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 09/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: formation alpinisme du 18/10/08

Message  Choubaka le Dim 26 Oct - 21:39

un compte rendu qui en est presque à brusquer ma modestie...
merci à Jean louis pour sa patience en tout cas.
a+

Choubaka

Nombre de messages : 3
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 15/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: formation alpinisme du 18/10/08

Message  Alex le Lun 27 Oct - 10:11

C'est donc à cause de toi que les cordées ont pris du retard ! Very Happy

C'est dommage, je n'avais pas compris le message de JL dans ce sens là !
avatar
Alex

Nombre de messages : 416
Age : 40
Localisation : Lumbin
Date d'inscription : 09/11/2007

http://cafeurs.en.montagne.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: formation alpinisme du 18/10/08

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum